Nanomatériaux : FILAB internalise la SP-ICP-MS !

 

L’analyse de nanoparticules : un enjeu stratégique et règlementaire pour les industriels

Face à un contexte règlementaire de plus en plus exigeant sur la traçabilité et la définition des nanomatériaux, la caractérisation des nanoparticules représente une étape essentielle à la qualification et la classification de vos produits et matières.

Les risques liés à l’utilisation des nanomatériaux sur la santé humaine et environnementale étant encore peu connus, des contrôles réguliers vous permettront de mieux évaluer leur comportement et leur devenir dans leur environnement final.

Cependant, dans cette science de l’infiniment petit, vous (mais nous aussi !) êtes confrontés à des contraintes de taille :

  • Tout d’abord, les analyses sont à réaliser sur de très faible quantité ;
  • Ensuite, l’ensemble des particules présentes dans une matrice est très rarement homogène : on parle d’ailleurs souvent d’agrégations ou d’agglomérations de particules ;
  • Pour finir, les analyses sont très sensibles aux interférences ou aux contaminations externes pouvant perturber les résultats.

Bref, tout cela nécessite donc l’utilisation d’outils analytiques spécifiques et précis, et d’un savoir-faire associé à ce type de manipulation.

 

Le SP-ICPMS, un outil prometteur pour l’analyse de particules

Le comptage individuel par Single Particle est une des techniques analytiques prometteuse pour la caractérisation des nanoparticules ou nanomatériaux (TiO2, ZnO…) dans des matrices diverses. Elle procure entre autres les informations suivantes :

  • Détermination de la composition chimique pour en déduire la nature de nanoparticules
  • Obtention de la distribution en taille des nanoparticules
  • Comptage des nanoparticules en présence (approche quantitative)

Grâce à son excellente résolution et de sa limite de détection remarquablement basse, la Spectrométrie de masse à plasma à couplage inductif (ICP-MS) permet d’atteindre des données précises et pertinentes sur la présence et la quantification de nanoparticules. L’ICP est ici utilisée de façon autonome en mode “Single Particle” (SP-ICP-MS).

 

Investir pour les besoins de nos clients

Pour répondre à des besoins croissants sur cette problématique multi-industrielle, et afin d’anticiper au mieux les évolutions règlementaires relatives aux nanomatériaux, FILAB marque une nouvelle fois sa volonté d’internaliser et d’investir dans de nouvelles solutions analytiques.

Cette technique vient compléter notre parc analytique associés à l’analyse de particule et nanoparticules, telles que l’analyse par MEB-FEG-EDX, la caractérisation granulométrique par Granulomètres Laser ou encore l’analyse structure par DRX, la mesure de surface spécifique par BET...

Pour vous accompagner dans les meilleures conditions, le laboratoire FILAB est agréé Crédit Impôt Recherche (CIR), et est membre de la commission AFNOR/X457 "Nanotechnologies"

Pour plus d’informations, contactez notre expert Thomas Gautier, via contact@filab.fr

 

 

Pour être informé des dernieres nouveautés

inscrivez-vous à notre newsletter