Emballage alimentaire : l’effet barrière des polymères mis à contribution !

De nos jours, les emballages alimentaires répondent à de nombreuses exigences : support marketing, conservation du produit et de ses qualités gustatives, facilité d’ouverture voire de fermeture, possibilité d’utilisation en micro-ondes, …

Depuis plusieurs générations, ils ont même contribué à modifier en profondeur nos habitudes de consommation alimentaire. En effet, grâce à leurs faibles perméabilités à l’oxygène, les emballages alimentaires en matériaux polymères ont permis d’augmenter de manière significative la durée de conservation des aliments frais et transformés en limitant les réactions d’oxydation détériorant la qualité et l’hygiène des produits, telles que :

– la prévention de la perte des vitamines,

– la réduction de la décoloration,

– la limitation de la perte des arômes,

– la prévention de la croissance de micro-organismes.

On dit que ces matériaux présentent un « effet barrière » vis-à-vis de l’oxygène. On citera notamment les polymères PA, PVC, PET, EVOH, PVDC, …

Si vous souhaitez plus d’informations sur ces matériaux et la caractérisation de leur effet barrière, n’hésitez pas à nous consulter !

Merci !

Votre demande a bien été envoyée.