Les métaux d’apports dans l’industrie : quelles fonctionnalités ?

Les alliages métalliques constituent en général « le cœur » des matériaux massifs. Ils peuvent également conférer à certains produits des propriétés spécifiques localisées.

Les traitements de surface qui permettent d’accroître les performances de résistance à la corrosion ou d’obtenir une pièce d’aspect (revêtement or ou palladium pour l’industrie du luxe par exemple), constituent en outre une application localisée des alliages métalliques.

Ces matériaux peuvent également être utilisés pour l’assemblage d’ensemble ou le renforcement spécifique de zone fortement sollicitée. Qualifiés dès lors de matériaux d’apport, leur fonction sera de créer une liaison mécanique soit avec les éléments que l’on souhaite assembler, soit entre ces éléments. Ils sont également utilisés pour apporter une fonctionnalité spécifique au zones fortement sollicitées dans le cadre d’une application donnée : on parle alors de rechargement.

La mise en œuvre superficielle d’un matériau métallique à hautes propriétés mécaniques, à bonne résistance à l’usure et / ou à la corrosion permet de protéger le métal de base sur lequel il est appliqué et ainsi d’accroître sa durée de vie. Les applications de ce procédé de rechargement sont multiples : protection contre l’usure de matière abrasive (agroalimentaire, industrie minérale, travaux publics, céramique, …), renforcement mécanique d’outillage (poinçon, matrice, moule, …), amélioration de résistance à la corrosion (chaudières du secteur nucléaire, …).

Pour s’assurer des performances des métaux d’apports utilisés, le contrôle de leurs propriétés et la maîtrise de leurs mises en œuvre sont essentielles. Le contrôle portera sur leur composition chimique (alliage d’étain, de cuivre, d’argent, d’aluminium pour le brasage notamment ou encore base fer, nickel, cobalt pour le soudage et le rechargement), mais également les soudures ou rechargements obtenus avec ces matériaux (examen métallographique pour contrôle de cordon de soudure, appréciation de la zone affectée thermiquement, structure métallographique pour apprécier les carbures de rechargement, …).

Présentant une expérience significative dans la mise en œuvre des techniques analytiques associées à la caractérisation des métaux d’apports et bénéficiant d’un véritable savoir-faire d’expertise reconnu, FILAB vous accompagne dans le cadre de vos besoins de contrôle de métaux d’apports, de soudures ou de rechargements.

Pour plus d’informations, contactez nos experts : contact@filab.fr

Merci !

Votre demande a bien été envoyée.