Caractériser les alliages métalliques dans les dispositifs médicaux

Dotés d’excellentes propriétés mécaniques, biocompatibles et résistants à la corrosion, les matériaux utilisés pour les dispositifs médicaux sont multiples :

  • alliages métalliques : acier inoxydable austénitique, acier inoxydable martensitique, acier inoxydable durcissable par précipitation, titane et alliage de titane, alliage de cobalt, …
  • matériaux organiques (polyéthylène PE, polyétheréthercétone PEEK, …),
  • céramiques : alumine, zircone, hydroxyapatite (HAP), TCP, …

Du fait de l’augmentation de l’espérance de vie, ces matériaux sont amenés à répondre aujourd’hui à des cahiers des charges de plus en plus exigeants afin de perdurer le plus longtemps possible dans le corps humain.

Dans le cadre des alliages métalliques, les propriétés de biocompatibilité chimique et les propriétés mécaniques sont très largement pilotées par la composition chimique et la microstructure de ces matériaux qui influencent de façon très significative les propriétés mécaniques générales (limite élastique, dureté, allongement, fluage, …) ainsi que leur résistance à la corrosion.

Les caractéristiques des matériaux pour dispositifs médicaux sont très majoritairement déterminées par spectrométrie de type ICP-AES et par analyseurs élémentaires (C/S, N/O et H) pour la composition chimique et par examen métallographique pour la microstructure.

FILAB dispose de ces équipements sur son plateau technique ainsi que d’une grande expérience de leur utilisation. N’hésitez pas à faire appel à notre laboratoire pour vos besoins de contrôle, d’expertise ou de développement de vos matériaux métalliques à usage médical.

Pour plus d’informations, contacter notre expert : contact@filab.fr

Merci !

Votre demande a bien été envoyée.