Caractérisation des phénomènes de passivation de surface et des bains de passivation en Laboratoire

Vos besoins : évaluer la durée de vie de vos produits en étudiant leur passivation de surface

La passivation désigne la propriété d’un métal à se protéger contre les phénomènes de corrosion, grâce à la création d’un film naturel ou artificiel. Pour la plupart des métaux (aluminium, acier, titane…), cette couche protectrice apparaît naturellement par phénomènes d’oxydation ; on parle alors de matériaux « auto-passivant ». 

Pour les matériaux non autonomes, des traitements de surface permettent d’accélérer ou de créer le phénomène de passivation pour mieux protéger les matériaux. Ces traitements électro-chimiques consistent à faire réagir la surface d’un matériau pour produire une couche d’oxydes métalliques, rendant le métal « imperméable ».

Afin d’aider les entreprises à mieux contrôler les attaques corrosives des matériaux, le support d’un laboratoire spécialiste permettra de mieux comprendre les phénomènes de passivations associés à leur produit pour mesurer leur durée de vie, et de contrôler l’efficacité des bains de passivation utilisés.

 

Nos solutions : caractériser la surface de vos matériaux et mesurer l’efficacité de vos bains de passivation

Grâce à sa double compétence en chimie et matériaux, le laboratoire FILAB dispose de l’expertise et des outils analytiques nécessaires à l’étude des phénomènes de passivation de surface et à l’analyse des traitements associés.

Le Laboratoire FILAB peut intervenir sur différentes prestations liées à la passivation d’un matériau :

-          Mesure de l’épaisseur de revêtement

-          Etude de l’évolution de la surface dans le temps

-          Analyse des défaillances de surface (corrosion, rupture, impureté…)

-          Test de brouillard salin pour évaluer la durée de dégradation de la pièce

  • Analyse des bains de traitement de surface

-          Analyse de la composition chimique des bains

-          Etude de l’évolution des propriétés des bains

-          Validation des procédés de passivation

Pour cela, FILAB dispose d’un parc analytique de 1 600m2 composé d’outils de pointe tel qu’un Microscope Electronique à Balayage (MEB-FEG EDX) pour l’étude des surface ou encore de plusieurs ICP AES ou CI pour l’analyse de la composition des bains

 

Le Saviez-vous ?

Un matériau dit "inoxydable" est en fait un matériau qui s'oxyde facilement. En effet, au contact de l’oxygène, une couche d’oxydes va se créer à la surface du matériau. C’est cette couche passivante dont la particularité est de pouvoir s’auto-régénérer qui le protège des phénomènes de corrosion et en fait un matériau « inoxydable ».  

Pour être informé des dernieres nouveautés

inscrivez-vous à notre newsletter