36-cofrac

FILAB s’adapte à la réglementation et est reconnu par le COFRAC

Le Ministère de l’écologie, du développement durable, des transports et du logement  a publié, le 21 janvier 2012, un avis dans le cadre de la réévaluation de certaines limites de quantification des éléments minéraux et métalliques dans les eaux résiduaire.

Les industriels devant suivre l’état de pollution de leurs eaux de rejet vont devoir se tourner vers des laboratoires reconnus par les organismes nationaux selon ces nouveaux critères.

Dans ce cadre, FILAB s’est adapté à la réglementation et a validé une nouvelle méthode de dosage de ces éléments par ICP-MS.

En effet ces éléments, déjà quantifiés par ICP-AES, sont maintenant dosés également par ICP-MS, outil analytique permettant d’atteindre une sensibilité accrue.

Suite à l’évaluation du COFRAC (Comité Français d’Accréditation), FILAB a obtenu le 24/05/13 une extension d’accréditation concernant le dosage de l’Argent, Antimoine, Arsenic, Baryum, Béryllium, Cadmium, Chrome, Cobalt, Cuivre, Etain, Manganèse, Molybdène, Nickel, Plomb, Sélénium, Strontium, Thallium, Vanadium, Zinc,  Fer, Titane et Mercure  dans les eaux résiduaires par ICP-MS. Cette extension est valable jusqu’au 31/10/2015.

Pour toute information complémentaire associée à ce contexte, n’hésitez pas à nous contacter et à consulter la portée des accréditations COFRAC de FILAB via ce lien!

Laisser un commentaire