38-nickel

Libération de nickel : FILAB internalise les essais

L’évolution régulière de la limite maximale autorisée pour la libération de nickel des articles en contact prolongé avec la peau conduit les industriels de la bijouterie, de l’horlogerie et du luxe à contrôler de façon systématique la libération de nickel de leurs produits. Afin de répondre à cette demande et pour offrir à la fois la fiabilité et la réactivité que recherchent nos clients, la société FILAB a internalisé les essais de libération de nickel selon les deux normes suivantes :

– EN 12472 qui expose les conditions de simulation de l’usure et de la corrosion à appliquer préalablement à la détermination du nickel libéré pour les objets revêtus,

– EN 1811 qui décrit la méthode d’essai de référence pour la libération de nickel par les produits qui sont destinés à venir en contact direct et prolongé avec la peau.

Si la simulation de l’usure et de la corrosion nécessite la mise en œuvre de moyen de préparation spécifique comme un tonneau d’abrasion avec un simulant d’usure approprié, la méthode d’essai pour la libération de nickel nécessite la mise en œuvre d’équipement analytique utilisé de façon historique par la société FILAB à savoir l’ICP-AES ou l’ICP-MS.

Si vous souhaitez plus d’informations sur ces essais et leurs mises en œuvre, n’hésitez pas à nous consulter !

Laisser un commentaire