La normalisation des E-Cigarettes:Le saviez-vous ?

La e-cigarette aussi appelée cigarette électronique a fait son apparition il y a quelques années et s’est démocratisée en France au cours des derniers mois. Mais savez-vous que les cigarettes électroniques peuvent contenir et émettre des composés potentiellement cancérogènes en quantités significatives ?

En effet, un e-liquide avec ou sans nicotine, est composé de multiples ingrédients dont la glycérine, des arômes divers et variés, … Le principe de ce petit objet électronique est de convertir le e-liquide, contenu dans un réservoir, en vapeurs à l’aide d’un atomiseur alimenté par une batterie. Encore inconnu du grand public, il y a moins de dix ans, ce produit a bâti son succès sur le fait que la cigarette électronique n’incorpore pas de tabac soit les 4000 substances toxiques ou cancérigènes libérées par la cigarette connue de tous.

Pour autant l’absence de tabac ne signifie pas que les produits qui entrent dans la composition des e-cigarettes ne présentent pas de manière intrinsèque des risques pour la santé. C’est pourquoi, une commission de normalisation dédiée aux cigarettes électroniques se met en place avec pour objectif d’établir des critères de qualité et de sécurité pour les consommateurs. A terme, les industriels disposeront de normes ou « boite à outils » pour un encadrement plus strict sur les molécules organiques (propylène glycol, éthanol, formaldéhyde, acétaldéhyde, acroléine, …) et les éléments métalliques qui peuvent être détectés dans les cigarettes électroniques, avant une mise sur le marché.

Pour vous accompagner dans cette démarche, FILAB met toute son expérience à votre service. Pour plus d’information, contactez notre expert : contact@filab.fr

Merci !

Votre demande a bien été envoyée.