Voulez-vous Linkediner avec moi ce soir ?

C’est promis, nous ne parlerons pas que de chimie ! FILAB poursuit sa digitalisation et développe sa présence sur LinkedIn afin de faciliter les échanges avec son réseau professionnel, d’informer sur ses actualités et de partager sa veille journalistique. Mais au fait, pourquoi LinkedIn ? Au-delà d’un moteur de recherche d’emploi LinkedIn, premier réseau social professionnel mondial avec plus de 500 millions d’inscrits dont 14 millions en France, représente aujourd’hui la plateforme par excellence pour développer son potentiel commercial, notamment pour les entreprises B2B. Bien que la motivation principale d’utilisation reste pour beaucoup de ses internautes la recherche d’emploi, les ressources et les outils qu’offre cette plateforme s’inscrivent dans une véritable démarche marketing visant à croitre son chiffre d’affaire. En effet, cet outil digital permet, à moindre coûts et dans un lapse de temps réduit :
  • De développer son réseau professionnel avec l’obtention de nouveaux leads qualifiés.
  • D’étudier le comportement et les intérêts des prospects potentiels.
  • D’accroitre sa visibilité et celle de son entreprise à travers l’animation de contenus pertinents.
  • D’effectuer de la veille sectorielle grâce aux relais d’informations, d’actualités ou de conseils entre les professionnels.
LinkedIn a démontré sa valeur ajoutée face aux autres réseaux sociaux tels que Facebook ou Twitter par la pertinence et la qualité de ses échanges. Les intentions des internautes y sont différentes : apprendre, se renseigner, suivre l’actualité d’une entreprise, apporter un avis sur un sujet… De ce fait, les leads en présence sont particulièrement qualifiés et plus réceptifs, et les taux de conversion obtenus sont plus élevés. Mettre LinkedIn au cœur de sa stratégie digitale… Comprendre et étudier le potentiel de LinkedIn pour son entreprise est déjà une première porte à franchir : il est essentiel de sensibiliser tous les acteurs de l’entreprise à cet outil afin de le rendre réellement efficace.  La deuxième porte sera de créer une stratégie globale d’approche, en cohérence avec ses objectifs : nombre de leads, qualification, taux de conversion, combien de post par jour ? La priorité pour susciter l’intérêt des internautes est de générer le plus souvent possible du contenu pertinent, original et en adéquation avec l’activité et les valeurs de l’entreprise. Les campagnes B2B les plus réussies ont misé sur une ou plusieurs de ces techniques d’approche :
  • Cibler l’information en fonction des buyers persona.
  • Utiliser des visuels et des contenus audacieux et innovants qui ont plus de chance d’être partagés.
  • Mobiliser les employés afin qu’ils deviennent des ambassadeurs de la marque. Ici, l’objectif est de mettre en avant l’aspect humain et la culture d’entreprise.
  • Réaliser des campagnes sponsorisées sur certains contenus ou Inmails.
Toutes ces actions ont pour objectif d’attirer de nouveaux leads vers l’entreprise ; c’est ce que l’on appelle une « stratégie inbound ». Elle permet également d’entretenir une relation de proximité avec ses clients et ses abonnés. LinkedIn : oui, mais pas que. LinkdIn, comme tout réseau social, est un moyen et non une fin. Cet outil va faciliter l’accès aux prospects potentiels mais ces derniers ne sont pas encore des clients. Les nouveaux leads, une fois triés et catégorisés, devront alors être exploités avec des techniques de prospections plus traditionnelles : téléphone, email, envoi de documents sur les services de l’entreprise… On parle ici de « stratégie outbound ». C’est de cette collaboration dynamique entre les approches marketing et commercial que le nombre et la qualité des leads pourra permettre d’atteindre les objectifs fixés par l’entreprise. A FILAB, la vraie proximité ne s’arrête pas à une demande de connexion : elle s’exprime par une rencontre physique avec nos clients, par le suivi personnalisé de leurs projets, et par l’accessibilité de nos interlocuteurs. L’accessibilité fait d’ailleurs partie des valeurs fondamentales de FILAB que nous souhaitons préserver quelques soient nos évolutions stratégiques.

Alors, à quelle heure passe-t-on vous prendre ?

Merci !

Votre demande a bien été envoyée.